La Page des Lettres
Académie

Sommaire

Support

Deux supports sont possibles pour accéder à ces ressources :
-  Soit le cédérom « Les Métamorphoses d’Ovide, Mythes et réalités de l’Antiquité », Louvre et Pages Jaunes édition, 2002
-  Soit le site Internet www.texteimage.com qui permet, après abonnement, d’accéder aux mêmes ressources.

Du choix du support dépendra l’utilisation pédagogique qui sera faite. Le cédérom sera surtout exploitable en vidéoprojection. Le site Internet permet par contre de faire travailler les élèves de façon autonome mais guidée en salle multimédia. La vidéoprojection peut alors permettre de ponctuer les recherches des élèves par des temps de correction guidée par le professeur, si son poste a été au préalable connecté à un vidéoprojecteur.

L’abonnement collectif, accessible en ligne, permet facilement d’abonner son établissement. Le prix (96 euros pour 80 mots de passe) est loin d’être excessif et peut être pris en charge par l’établissement ou les fonds pédagogiques de l’équipe disciplinaire.

Présentation de l’outil

Il met à disposition du professeur (et des élèves) l’ensemble du texte d’Ovide en français et en latin ; surtout, il contient une grande variété d’œuvres d’art (peintures, sculptures, objets d’art), de l’Antiquité au XXème siècle, illustrant les récits d’Ovide.

L’exploitation de l’outil peut se faire de trois manières :
-  L’entrée « Récits » introduit au texte d’Ovide et à la mythologie. Accompagnant le commentaire audio, quelques œuvres défilent et les mots clés s’affichent sur l’écran pour aider les élèves dans leur prise de notes.
-  L’entrée « Textes » permet de mettre en relation un passage précis des Métamorphoses avec une œuvre d’art qui en est directement inspirée.
-  Par l’entrée « Dictionnaires » enfin, on a accès aux différents personnages de l’œuvre d’Ovide, héros ou dieux : les œuvres d’art qui leur sont consacrées sont rassemblées derrière chaque nom, accompagnées d’un commentaire. Dans cette même rubrique, le « dictionnaire de l’art » recense quant à lui les différents artistes (ainsi que leurs œuvres) cités dans le cédérom.

Deux outils sont également à la disposition du professeur et de l’élève :
-  une « Théogonie », généalogie interactive,
-  un index des différents attributs relatifs aux dieux et aux héros de la mythologie.

Quelques propositions d’exploitation du cédérom sur le thème de la femme

L’orgueil féminin puni : l’exemple d’Arachné

-  Découvrir l’histoire d’Arachné grâce au commentaire audio ; en repérer les grandes étapes. Ce peut être une occasion d’entraînement à la prise de notes. (Partie « Récits », rubrique « Les vengeances exemplaires des dieux »)

-  Décrire et commenter le tableau de Vélasquez Les fileuses  : que représente la toile, comment l’histoire d’Arachné est intégrée à l’œuvre, pourquoi peut-on parler de mise en abyme. (Partie « Textes », livre VI, rubrique « Minerve et Arachné » OU partie « Dictionnaires » / « Dictionnaire de la Grèce », rubrique « Arachné »)

-  Demander aux élèves de trouver d’autres histoires de femmes punies pour avoir offensé les dieux (Niobé, les Piérides...). À partir de la confrontation des différents récits, élaborer un schéma narratif de l’orgueil féminin puni : situation de départ (une femme douée de qualités exceptionnelles) ; le défi lancé à une déesse ; le duel ; la punition ; situation finale : la métamorphose. (Partie « Récits », rubrique « Les vengeances exemplaires des dieux »)

-  Écriture d’invention : en utilisant le schéma narratif ci-dessus, rédiger une courte fable mettant en scène une femme orgueilleuse punie par une déesse.

La mère criminelle : Médée


-  Découvrir l’histoire de Médée grâce au commentaire audio ; en repérer les grandes étapes. Ce peut être une occasion d’entraînement à la prise de notes. Il s’agit pour les élèves d’écouter l’analyse des différents tableaux proposés autour du personnage de Médée, et qui suivent l’histoire chronologique du personnage, depuis les aventures de Jason et des Argonautes, jusqu’au meurtre des enfants (Partie « Dictionnaires » / « Dictionnaire de la Grèce », rubrique « Médée ».)

-  Confronter deux œuvres picturales : une fresque du Ier siècle, Médée préméditant le meurtre de ses enfants, et le tableau de Delacroix, Médée furieuse (1862). Montrer la différence d’approche et de traitement du mythe. Comparer notamment l’occupation de l’espace par les personnages, la représentation des enfants, l’expression du visage de Médée. S’interroger sur le sens des choix effectués par les artistes : quel aspect du mythe ont-ils mis en évidence ? Quel visage de Médée ont-ils choisi de montrer ? (Partie « Dictionnaires » / « Dictionnaire de la Grèce », rubrique « Médée ».)

- Confronter Médée à deux autres figures maternelles des Métamorphoses : Cérès et Niobé

  • Cérès
    • Situer Cérès (Déméter) dans la Théogonie ; de qui est-elle la mère ?
    • Reconstituer les différentes étapes dans la démarche de Cérès pour retrouver sa fille, à partir du texte (Partie « Texte », livre V) ou à partir du récit oral (Partie « Récits », rubrique « Les aventures des héros »).
  • Niobé
    • Analyse du tableau Le Châtiment de Niobé : déterminer l’action, repérer les différents acteurs du drame. Pourquoi Niobé a-t-elle été punie ? Écouter / lire son histoire (Partie « Récits », rubrique « Les vengeances exemplaires des dieux »). Montrer que l’orgueil maternel de Niobé a causé la perte de ses enfants.
    • Rechercher d’autres figures féminines châtiées par les dieux pour avoir été orgueilleuses. (Partie « Récits », rubrique « Les vengeances exemplaires des dieux »)

Les amoureuses : Vénus, Thisbé

Les amours de Vénus

-  Parcourir les œuvres illustrant la figure de Vénus. Lesquelles peignent Vénus amoureuse ? À partir de l’observation des œuvres et de leur titre, trouver qui sont les deux amants de Vénus et qui est son mari. (Partie « Dictionnaires » / « Dictionnaire de Rome », rubrique « Vénus ».) Qui sont Mars et Vulcain ? À situer dans la théogonie + citer leurs attributs respectifs.

-  Qui est Adonis ? Quelles informations le concernant peut-on tirer des œuvres qui lui sont consacrées ? Sa naissance (les trois premières œuvres), son métier (Le Titien, Carrache), sa fin tragique (Poussin...). Recherche : Adonis est le fruit d’un amour interdit : lequel ?

-  Écriture d’invention 1 : En vous inspirant de l’œuvre de Nicolas Poussin, Adonis pleuré par Vénus, rédigez à la manière d’un monologue de tragédie classique (niveau de langue soutenu, vocabulaire amoureux du XVIIème, alexandrins ?) la déploration amoureuse de Vénus.

-  Écriture d’invention 2 : Rédigez une scène de comédie à partir du tableau de Heemskerck Vulcain montre aux dieux Vénus et Mars prisonniers de son filet.

Le suicide amoureux : Pyrame et Thisbé


-  À partir d’une observation précise des différentes saynètes peintes sur l’assiette, reconstituez l’histoire de Pyrame et Thisbé. Partie « Dictionnaires » / « Dictionnaire de la Grèce », rubrique « Pyrame et Thisbé »

-  Une histoire similaire dans Les Métamorphoses : celle de Cyllare et Hylonomé. (Livre XII)

-  La reprise de ce topos dans la littérature : Roméo et Juliette, Hernani...



« La page des lettres » de l'académie de Versailles
Responsable éditorial : M. le Recteur, Pierre-Yves Duwoye - Responsable de la rédaction : Mme Chantal BERTAGNA
Webmestre : Ariane BACH