La Page des Lettres
Académie

Écrire une nouvelle fantastique en 4ème

Un exemple de construction d’un blog comme espace de travail et de publication

vendredi 4 septembre 2009, par SOURY-GRAVE Stéphanie

Présentation du projet

Après avoir étudié la structure de la nouvelle, par la lecture de textes de Maupassant, puis étudié des extraits de nouvelles fantastiques (E. Poe, Th. Gautier, Maupassant, Buzzati), cette séquence, dont l’entrée principale était l’écriture, est venue clore la première partie de l’année sur le récit. Précisons également que les élèves avaient lu L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde, de R.L. Stevenson et qu’ils avaient pu analyser quelques extraits de films de Tim Burton, particulièrement de Sleepy Hollow. Les élèves étaient armés de nombreux outils de langue (schéma narratif, conjugaison et valeur des temps du passé, modalisateurs, lexique de l’univers fantastique) vus précédemment pour construire et enrichir progressivement leur production. Précisons également que tout au long du premier trimestre, les élèves avaient fréquenté pendant le cours de français la salle multimédia pour y effectuer des travaux de différentes natures. Le projet de l’ouverture d’un blog de travail et de publication a donc été accepté avec enthousiasme et curiosité.

Objectifs de la séquence

Les programmes précisent qu’« en classe de 4e, les élèves doivent maîtriser la composition d’un récit complet et complexe de deux à trois pages, combinant différentes formes de discours (éléments descriptifs, éléments dialogués, éléments argumentatifs) et incluant un travail sur l’implicite dans le récit (ellipses narratives, ruptures temporelles). »

L’objectif était de dépasser le simple exercice scolaire pour en arriver à percevoir tous les enjeux de la publication d’un texte personnel sur Internet : travailler son texte et accepter la critique, outre celle du professeur.

La séquence s’est déroulée en trois étapes successives :
- l’introduction au projet avec un rappel sur les principaux éléments du fantastique.
- la mise en forme du blog avec les élèves et l’appropriation à ce nouvel espace de travail
- la rédaction personnelle de chaque nouvelle avec un aller-retour entre conseils du professeur et corrections des élèves.

Démarches et activités

Word - 13.7 ko
Tableau de la séquence

Les séances en classe

Les premières séances visaient à donner les outils pour écrire à chaque élève dans un travail collaboratif et récapitulatif de ce qui avait été vu précédemment. Cette nouvelle était une manière de réinvestir des acquis : compréhension de textes, lexique, schéma narratif adapté spécifiquement à la nouvelle fantastique. Les élèves ont eu la possibilité de travailler l’écriture en classe : notons que cette forme de travail n’a pas convenu à tous, la concentration de chacun était aléatoire.

Les séances en salle multimédia

Le blog a été ouvert par le professeur mais c’est un espace de travail nu et impersonnel qui a été présenté aux élèves. Il fallait ainsi qu’ils l’habillent, lui donnent un titre puis qu’ils commencent à manier l’interface des élèves avec un exercice d’écriture, toujours sur e thème du fantastique. Cette première séance en salle multimédia a été moteur pour beaucoup qui dès le soir terminaient en ligne leur travaux. Le travail de mise en ligne s’est autrement fait à la maison.

Le travail à la maison

Le travail de rédaction, des différentes parties des nouvelles s’est déroulé dans un aller-retour entre le professeur et les élèves, sur le support papier ou sur le support numérique selon le goût de chacun, la rédaction d’une écriture longue étant appréhendée différemment par chaque élève. Un travail sur la relecture a été nécessaire en classe puis ensuite, chaque élève pouvait corriger ses fautes, marquées par un lien sur le blog. En effet, il est très facile de mettre un document en lien sur un groupe de lettres ou un groupe de mots. La leçon de grammaire ou d’orthographe apparaissait alors pour chaque faute, donnant à l’élève la possibilité de se corriger intelligemment. Il un autre type de relecture grâce aux fiches d’orthographe.

Word - 23.5 ko
exemple de fiche d’orthographe

L’évaluation

Les élèves ont été notés sur leur projet de schéma narratif (note /10) ainsi que sur leur production finale (note /20) Voici les critères d’évaluation que les élèves possédaient au moment de l’écriture de leur nouvelle.
- Mon récit est correctement construit et respecte un schéma narratif cohérent. /7pts
- Mon récit comprend des éléments descriptifs (lieux, personnages, sentiments) propres à un univers fantastique. /6pts
- J’ai employé un vocabulaire riche et des modalisateurs pour exprimer le doute. /2
- Mes phrases sont cohérentes, mes paragraphes bien ordonnés. /2
- Je me suis corrigé au fur et à mesure de mon travail et ai su profité des fiches de corrections. /3

Bilan pédagogique

Les limites

Cette séquence avait pour principal objectif d’écrire un récit long et complexe et ce travail a parfois été un peu bousculé par les aléas du calendrier. Elle fut sans doute un peu précipitée vers la fin. A l’avenir peut-être que cette séquence-atelier d’écriture pourrait être envisagée avec un rythme d’une séance par semaine, plutôt qu’une séquence suivie, rythme qui aurait permis une certaine maturité des écrits et des idées des élèves.

La validation de compétences

Les compétences du socle commun sont mêlées aux compétences B2i. En effet, il est stipulé dans le décret du 11 juillet 2006 sur le socle commune que « Les élèves devront connaitre un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des sensations » ; « devront savoir rédiger un texte bref, cohérent, construit en paragraphes, correctement ponctué, en respectant des consignes imposées : récit, description, explication, texte argumentatif, compte rendu, écrits courants (lettres...) ; ».

Plusieurs compétences du B2i des domaines 1, 2 et 3 ont pu être validées en cours de rédaction et au fur et à mesure de la publication des nouvelles.

La publication des nouvelles n’aurait pas été possible sans la précieuse utilisation de la plate-forme de blog récemment mise en place par le CRDP de Versailles.

De l’exercice scolaire à la publication

Les élèves ont pu lire et faire des critiques (constructives) des nouvelles de leurs camarades. L’adresse étant disponible sur le site du collège, les autres élèves, ainsi que les parents ont pu également découvrir le travail rendu public. Les élèves de la classe, ayant commencé une correspondance suivie avec une autre de classe de 4ème d’un autre collège, ont pu recevoir les impressions de leur correspondant. La fin de la séquence a été marquée pour certains élèves d’une fierté non dissimulée d’être « publiés » !

Médiathèque

Ce travail a été inspiré de l’atelier d’écriture proposé dans le manuel Fleurs d’encre, 4ème, édition 2008.

Le résultat est visible en cliquant ici : les nouvelles de l’horreur

Vous trouverez attachés à cet article :
- le tableau descriptif de la séquence.
- le schéma narratif de la nouvelle à compléter par les élèves, document construit avec eux.
- un exemple de fiche d’orthographe que l’on peut mettre en lien facilement pour que les élèves se corrigent directement en ligne.

Word - 13.7 ko
Tableau de la séquence
Word - 33.5 ko
Schéma narratif
Word - 23.5 ko
exemple de fiche d’orthographe


« La page des lettres » de l'académie de Versailles
Responsable éditorial : M. le Recteur, Pierre-Yves Duwoye - Responsable de la rédaction : Mme Chantal BERTAGNA
Webmestre : Ariane BACH