Littérature, Culture et Langue

L’enjeu humain et sensible de la littérature est au cœur de l’enseignement des lettres. Comprendre les textes, c’est accéder au sens. L’étude des textes ne saurait donc se borner à un recours aux connaissances stylistiques, relevant de la poétique. Contexte, réalités représentées, histoire littéraire, histoire des idées et des arts, anthropologie, connaissances relatives au processus de création sont autant d’éléments féconds qui favorisent l’accès au sens et aident les élèves à entrer dans les textes.

Du cycle 3 au lycée, l’enseignement de la littérature est une contribution essentielle à la culture humaniste, d’autant que le français est une discipline ouverte à d’autres champs du savoir : l’histoire des arts et les médias naturellement, mais toutes les autres disciplines, qu’elles relèvent des humanités, des langues ou du pôle scientifique.

L’enseignement des lettres joue aussi un rôle majeur dans la réflexion sur les valeurs de la République et dans leur appropriation par les élèves. Par le choix des textes qu’il propose, par l’apprentissage de l’échange oral des idées et des points de vue, par le recours à l’écriture pour penser et pour réfléchir, le professeur de lettres contribue à la formation de la pensée, à l’ouverture culturelle, à l’autonomie du futur citoyen, dans le respect des autres.

Les nouveaux programmes de collège explicitent les différents objectifs de l’apprentissage de la langue : il s’agit, d’une part, de développer des compétences langagières pour mieux parler, mieux écrire et mieux lire, d’autre part, de faire acquérir des compétences linguistiques : le sentiment et la conscience de la langue.

Le cycle 3 marque une entrée dans une étude de la langue explicite, réflexive, mise au service des activités de compréhension de textes et d’écriture. Cette étude prend appui non seulement sur les textes étudiés, mais aussi sur les textes produits par les élèves à l’écrit et/ou à l’oral.

Elle se conçoit comme un aller-retour entre des activités intégrées à la lecture, à l’écriture, à la pratique de l’oral et des activités décrochées pour mettre en évidence les régularités et commencer à construire le système de la langue. L’acquisition de l’orthographe lexicale et grammaticale est privilégiée à ce stade.

Au cycle 4, on approfondit des compétences linguistiques qui permettent une compréhension synthétique du système de la langue (orthographe, grammaire et lexique, histoire de la langue) et on développe les compétences langagières orales et écrites en réception et en production, ce qui se poursuivra au lycée.

Les articles RSS

Les liens (2)

  • Compitum

    (Un site consacré à la recherche sur l’Antiquité romaine et la latinité)

  • L’Histoire par l’image

    « L’histoire par l’image » explore l’Histoire de France à travers les collections des musées et les documents d’archives.

    Ce site est en priorité destiné aux professeurs de l’enseignement secondaire et à leurs élèves. La période 1789-1939 correspond ainsi aux volets de l’histoire de France des programmes de seconde et de première.

    Les professeurs d’histoire-géographie ne sauraient toutefois être les seuls destinataires de ce projet.

    Le site est très riche, la navigation est aisée, la recherche efficace grâce à une triple modalité : thématique, chronologique, par index alphabétique qui s’adapte très bien aux modalités de recherche d’un professeur de lettres.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)